On entend énormément parler du Tantra en ce moment.
Sexualisé et idéalisé en occident, le tantra est une philosophie très méconnue et mal comprise de beaucoup. Pourtant pratiqué depuis des siècles, le Tantra est une philosophie complexe et profonde qui comme toutes philosophies hindoues/bouddhistes a pour objectif l’atteinte de l’éveil spirituel ou moksha.

 

On parle souvent de tantra « blanc » et de tantra « noir ». Cela fait référence à ce que l’on appelle le Chemin de la main droite et le Chemin de la main gauche.

 
 

Le chemin de la main droite

Ce chemin implique un fort degré de pureté, en passant par une pratique spirituelle régulière, de la méditation des mantras et des actions saines. C’est la voix des moines, des brahmin (sages) Cette route est dite faite pour les personnes « bhakta », enclines à la dévotion.
 

Le chemin de la main gauche

Cette voie prône l’utilisation de stupéfiant, de viande, de sacrifice mais aussi des diverses pratiques sexuelles. Les personnes « viras », de tempérament héroïque seront plus intéressées par cette forme de tantra. C’est une pratique dite peu orthodoxe à comparer au tantra blanc. Cependant, ce chemin ne nécessite pas forcement des pratiques illicites ou non-orthodoxes. En effet, cette voix est aussi le chemin des archétypes, des dieux et déesses, des rituels sacrés, de la vie dans sa forme la moins noble mais la plus authentique.
 

Les 5 choses interdites

Le tantra noir conseille l’utilisation des 5 choses interdites dans le tantra blanc :
– maithuna, l’union sexuelle
– mada, le vin (et autres alcools et drogues)
– mansa, la viande
– matsya, le poisson
– mudra, l’argent
 
Ces éléments sont considérés comme impurs car tamasiques de nature. Cependant, le tantra noir recommande leur utilisation dans des cas précis.
 
On peut prendre l’exemple d’Osho (Rajneesh), qui utilisait la sexualité comme moyen de se libérer de certains dogmes sexuels présents aux USA dans les années 70. Le documentaire « Wild Wild Country » sur Netflix raconte bien cette époque et l’engouement du cercle « hippie » pour le tantra noir.
 
De plus, il est important de distinguer deux formes de tantra noir – la forme symbolique et la forme littérale. En effet, beaucoup de pratiquants du tantra noir utilisent la forme symbolique des 5 choses interdites. La drogue comme le LSD est considérée comme l’accès à la conscience universelle tout comme l’acte sexuel qui est une représentation de l’union entre Shiva et Shakti.
 
La forme littérale implique par contre la prise des M-S (ou makaras – Les 5 choses interdites) dans le but de transcender l’ego et le corps afin d’atteindre l’éveil.
 

Quelle voie choisir ?

Aucune de ces voies n’est mauvaise. Bien entendu, le tantra blanc est la voie la plus longue et celle demandant le plus d’efforts pour arriver à l’éveil. Le tantra noir littéral est le chemin le plus risqué car extrêmement, tamasique et rajasique, il entraîne souvent une dépendance aux stupéfiants et une illusion spirituelle
 
Pour choisir sa voie, il est important de se connaitre. Par exemple, une personne vata aura tendance à vouloir s’essayer au tantra noir mais la prise d’hallucinogène ne fera qu’aggraver vata dans le corps et donc créer de l’anxiété et de la peur voire des troubles psychiques. Le tantra blanc est davantage recommandé. La prise de stupéfiants doit toujours se faire dans un cadre sain et propice au développement spirituel, le mental doit être dans de bonnes conditions (pas de stress, de peur etc.) car des problèmes peuvent ressortir. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe lors de la prise d’ayawaska.
 
Une pratique plus saine peut se trouver entre la pratique du tantra blanc et noir symbolique. Un mixe de rituels, de mantra, de méditation, une alimentation végétalienne mais aussi un mode de vie adapté à notre société moderne avec l’acquisition de biens matériels et de gains financiers en accomplissant de bonnes actions – tout ceci nous offre un certain équilibre. C’est ce que je nomme la troisième voie du tantra.
 
Comme Bouddha a pu l’enseigner, la voie du juste milieu est souvent la voie la plus accessible et la plus saine afin de vivre notre vie humaine tout en nous libérant de nos karma.
 

Pour en apprendre plus